· Allaitement,Astuces,Douleurs,Engorgement,Crevasse

Allaitement et Douleurs !?

Astuces et Solutions

Allaiter au sein peut parfois entrainer gènes et douleurs. On en parle et on vous offre astuces et solutions.

Comme nous l’expliquions au sein de l’article (ici) traitant des bénéfices santé liés à l’apport du lait maternel par le biais d’un allaitement au sein pour le nourrisson : allaiter est sans équivoque la meilleure des choses à faire tant pour la mère que pour l’enfant.

L’engorgement, c’est quoi ?

Votre lait stagne dans votre poitrine.

Ce phénomène classique est la plus part du temps lié à la montée de lait et à une succion trop faible du nourrisson. Il peut aussi être lié à un manque de fréquence d’allaitement, empêchant la bonne vidange du sein et obstruant ces canaux.

Douleurs et symptômes

Ce phénomène normal et naturel tend la peau de votre poitrine, rend vos seins durs et douloureux.

Astuces et solutions

  • Continuer d’allaiter ! C'est essentiel 
  • Donner la tété plus fréquemment
  • Tirer le lait avec un tire-lait et stocker le lait dans des biberons en verre 
  • Masser délicatement votre aréole avec un doigt en mouvements circulaires (cela assoupli l’aréole)
  • Appliquer un linge ou un liquide chaud sur le sein avant l’allaitement (le chaud dilate et détend)
  • Appliquer du froid sur votre sein avant et après l’allaitement (le froid anesthésie la douleur)
  • Opter pour vêtements et soutiens gorge adaptés (qui ne compriment pas la poitrine)
  • Vérifier la position et la succion du nourrisson (tenir le bébé face à vous et s'assurer qu'il prend tout le mamelon en bouche lors de la succion) 

Toutes les douleurs liées à la production de lait ou à son écoulement disparaissent avec le temps dés lors que la succion du nourrisson est forte et régulière dans le temps. Allaiter permet la disparition des douleurs.

Il ne faut jamais cesser d’allaiter, cela provoquerait de multiples chocs (émotionnels, santé…) pour le nouveau né et favorise le développement des problèmes chez la mère. Cesser d’allaiter peut entrainer des complications. Plus vous allaitez, mieux ça ira.

Si l’engorgement persiste et que vous ressentez les symptômes d’un état grippale (fièvre, fatigue courbatures…) , consultez rapidement un médecin.

Les crevasses, c’est quoi ?

Les crevasses sont de fines lésions et fissures de la peau.

C’est un phénomène fréquent liés à l'état de peau de chacun (hydratation, sensibilité, élasticité...) et à l'acte de succion répété de votre enfant qui use et assèche votre peau.

Douleurs et symptômes

Ces lésions ressemblent à des gerçures et vous laissent une sensations de brulure.

Solutions

  • Continuer d'allaiter, c'est essentiel !
  • Eviter de nettoyer vos seins trop souvent (cela assèche vos mamelons et favoriser l’apparition de lésions)
  • Eviter les frottements avec les vêtements (porter des vêtements amples et non synthétiques)
  • Eviter les frottements avec vos sous vêtements (porter des sous vêtements adaptés ou n'en portez pas)
  • Eviter l’utilisation de produits d’hygiène au PH agressif sur votre poitrine (savons sec, produits chimiques…)
  • Désinfecter vos lésions une fois par jours avec un savon antiseptique naturel
  • Hydrater vos mamelons un à deux fois par jours avec votre lait, une crème ou une huile adaptée
  • Passer quelques gouttes de votre lait sur vos lésions après chaque tété (le lait maternel possède des propriétés hydratantes, cicatrisantes, antivirales, antifongiques, antiseptiques…)
  • Protéger vos mamelons avec des coquillages d’allaitement pendant toute la période d'allaitement

Astuce naturel

En cas de crevasse

1) Nettoyer vos lésions à l’eau et au savon antiseptique,

2) Sécher délicatement vos lésions avec un linge lisse

3) Imbiber de votre lait maternel une compresse stérile

4) Appliquer la compresse sur vos lésions et recouvrez la compresse d’un film plastique alimentaire

5) Faites tenir avec quelques bouts de sparadrap anallergique

6) Changer la compresse toutes les 3-4 heures.

7) Arrêter une fois vos crevasses cicatrisées.

Le film plastique alimentaire permettra de rendre étanche "le pansement".

Une fois cicatrisé et après chaque tété, nettoyez vos mamelons afin d'évacuer la salive de bébé (qui peut être agressif pour votre peau) et appliquez quelques gouttes de votre lait sur vos mamelons.

A savoir

Des mamelons abîmés sont une porte ouverte aux microbes. Néanmoins, les anticorps protègent votre bébé des bactéries et infections. En cas de lésions ou d'infections, pas de panique et continuez d'allaiter.

Il sera tout de même nécessaire de porter une attention particulière à l'état général de vos mamelons car en cas de complications, cela peut s'infecter et se transformer (entre autres) en abcès.

Conclusion

Que vous soyez touchée ou non par l'un ou l'autre de ces désagréments, pas de panique et continuez à donner le sein. Dans la plus part des cas, arrêter aggrave la situation !  Au besoin, n'hésitez pas à consulter un médecin afin de commencer un traitement médicamenteux adapté.

G.Pinalie.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly